Top 10 des meilleures séries de l’année 2021

Lecture 4 min.

Mentions honorables :

Succession (Saison 3 – HBO)

Après une saison 2 magistrale, Succession a fait son grand retour en 2021. Toujours aussi bien écrite et magistralement interprétée, la suite des aventures du clan Roy dans les hautes sphères nous répugne autant qu’elle nous passionne. Le contraste flagrant entre leur incommensurable richesse et leur morale inexistante se fait un chouïa plus cliché en cette saison 3. Ceci dit, la série reste un modèle du genre, et peut se targuer de très solides interprètes qui parviennent à transcender la série même dans ses très légères faiblesses. Succession reste un sommet du petit écran. 

Disponible en France sur OCS.

Only murders in the building (Star)

Selena Gomez aux prises d’une étrange affaire de meurtre avec deux de ses voisins, incarnés par Steve Martin et Martin Short. Sur le papier, la série n’avait rien de vraiment sexy. Pourtant, Only murders in the building est une comédie très réussie, une parodie hilarante des amateurs de true crime portée par un casting étonnamment réussi et complémentaire. L’humour légendaire de Steve Martin et Martin Short forment une combinaison détonnante avec la candeur naturelle de Selena Gomez. Only murders in the building est aussi une enquête palpitante, donc un mélange des genres parfaitement dosé. 

Disponible en France sur Disney+.

Yellowjackets (Showtime)

Véritable surprise que cette série qui n’avait sur le papier pas grand chose d’original ; un soupçon de Lost, un zeste d’American Horror Story et une touche de Desperate Houswives. Yellowjackets ne contient pas d’éléments inédits à proprement parler, mais elle en propose une combinaison jamais vue. On y suit en parallèle la vie dans les bois canadiens d’une équipe de foot féminine suite à un crash d’avion, et la vie de certaines des rescapées près de vingt ans plus tard. Une série qui aborde très habilement les dynamiques de la survie entre adolescents, type Sa Majesté des mouches, mais traite aussi de sujets très adultes tels que l’échec d’un mariage et la crise de la cinquantaine. Un hybride particulièrement réussi et très addictif. 

Disponible en mars sur Canal+.

10 – OVNI(s) (Canal+)

Rares sont les séries françaises aussi bien écrites. OVNI(s) fait donc figure d’ovni dans le paysage télévisuel hexagonal. Cette pépite d’humour met en scène Melvil Poupaud, cartésien dans l’âme, qui se retrouve à la tête d’une unité chargée d’enquêter sur de potentielles manifestations extraterrestres. Entouré d’un casting luxueux (Géraldine Pailhas, Nicole Garcia, Daphné Patakia aka la révélation de Benedetta), notre héros Didier entraîne son équipe dans une folle épopée qui le forcera à laisser son scepticisme de côté. La musique et la réalisation finissent de transformer cette petite série française en véritable coup de coeur. 

Disponible en France sur Canal+.

9 – American Crime Story: Impeachment (FX)

Tout le monde connaît cette histoire, mais personne ne la connaît vraiment. Du scandale Monica Lewinsky, Ryan Murphy tire une analyse très fournie de la politique américaine des trente dernières années. Mais Impeachment est aussi le portrait croisé de trois femmes : Lewinsky évidemment, mais aussi Linda Tripp, celle qui révéla le scandale, et Paula Jones, la première femme à avoir publiquement accusé Bill Clinton d’agression. Si Beanie Feldstein (petite soeur de Jonah Hill) livre une performance très solide en Lewinsky et que Clive Owen ne démérite pas en Bill Clinton, c’est encore Sarah Paulson qui nous bluffe avec son incarnation de Linda Tripp, une femme extrêmement complexe, animée par la vengeance et la soif de gloire, mais aussi une forme d’affection pour Lewinsky. En bref, Impeachment est un excellent thriller politique. 

Disponible en France sur Canal+.

8 – Reservation Dogs (Hulu)

Petite pépite signée Taika Waititi, Reservation Dogs, qui fait un clin d’oeil évident au film de Tarantino, suit une bande d’adolescents qui ont la particularité de vivre dans une réserve amérindienne. Entre désolation et désespoir, les quatre amis se lancent dans le délit mineur. Bien plus qu’une énième série young adults, Reservation Dogs est une véritable chronique sociale qui ne se prend jamais trop au sérieux. On y reconnaît l’humour caractéristique de Waititi, fort heureusement nuancé par le sérieux de certains situations et les difficultés méconnues de ces adolescents, qui se révèlent tous très attachants. 

Disponible en France sur Disney+.

7 – Dopesick (Disney+)

Dopesick est une plongée glaçante dans la crise des opiacés, à travers le portrait des familles déchirées par l’addiction. La série prend pour fil rouge la mise sur le marché d’un nouvel antalgique, commercialisé par Purdue Pharma, qui fera des ravages chez ses utilisateurs. Portée par Michael Keaton, Rosario Dawson et Will Poulter, Dopesick est une vraie claque, qui s’améliore à chaque épisode et propose une enquête passionnante au pays de la douleur. Le destin extraordinaire des gens ordinaires dont la vie fut bouleversée parce qu’ils ne voulaient simplement plus souffrir. Un constat terrible pour les big pharma. 

Disponible en France sur Disney+.

6 – Anna (Sky Italia)

Véritable bizarrerie dans le paysage télévisuel, Anna est une sorte de version thriller et ultra stylisée des Enfants de Timpelbach. Alors qu’une épidémie a décimé les adultes, la jeune Anna se bat pour protéger son petit frère Astor des dangers du monde extérieur. La série italienne met en scène un univers dystopique très inventif, peuplé d’adolescents effrayants et effrayés. En six épisodes, la série parvient à mêler habilement sauvagerie et poésie, pour créer des images qui vous hantent longtemps après. La jeune Giulia Dragotto, qui porte la série, livre une performance sensationnelle et confirme l’indéniable qualité de la série. À découvrir de toute urgence. 

Disponible en France sur Arte.

5 – Midnight Mass (Netflix)

Après The Haunting of Hill House et Bly Manor, le retour de Mike Flanagan était très attendu. Résultat, Midnight Mass tient toutes ses promesses de bizarrerie, mais contient aussi une véritable dimension philosophique. À travers le retour d’un écorché sur son île natale et l’arrivée d’un nouveau prêtre, Flanagan signe une parabole biblique géante, toute en retenue. Les scènes spectaculaires ponctuent de longs échanges entre les personnages, pour une série déconcertante, à rebours de l’injonction contemporaine au sensationnalisme. Fidèle à son style, Flanagan ménage ses effets et livre une série sublime, qui s’achève fort heureusement dans l’horreur. 

Disponible en France sur Netflix.

4 – It’s a sin (Channel 4)

Créée par Russell T Davies, l’homme derrière l’incroyable Years and Years, It’s a sin raconte les aventures de cinq amis qui s’installent à Londres dont les années 80, en pleine explosion des cas de VIH. Leur vie sera définitivement bouleversée par cette épidémie. Largement inspiré du passé de son créateur, It’s a sin est une vraie claque émotionnelle, une série qui évite tout manichéisme pour créer des personnages humains avant tout, qui n’ont aucune conscience du danger qui les guette. Les prestations bouleversantes des acteurs, Olly Alexander en tête, et la bande originale sensationnelle parachèvent cette très grande série, dans la lignée de 120 Battements par minute

Disponible en France sur Canal+.

3 – Scenes from a marriage (HBO)

Remake de la célèbre série de l’immense Ingmar Bergman, Scenes from a marriage est l’une des sensations de l’année. Sous la houlette de Hagai Levy, l’homme à l’origine d’En Thérapie, la série ressemble à un examen clinique et organique des relations amoureuses, le constat terrible d’un amour qu’on ne peut fuir. Oscar Isaac et Jessica Chastain, dont la complicité crève littéralement l’écran, donnent vie à ce huis clos prolixe qui se transforme progressivement en joute verbale, jusqu’à la mise à nu finale des sentiments. Un chef d’oeuvre de mise en scène. 

Disponible en France sur OCS.

2 – Mare of Easttown (HBO)

Elle devrait survoler les diverses cérémonies de récompenses télévisuelles. Elle, c’est évidemment Kate Winslet, qui incarne la fameuse Mare de Mare of Easttown. Dans cette incroyable série policière, Winslet enquête sur une sordide affaire de meurtre, épaulée de l’épatant Evan Peters. Un portrait de femme cinquantenaire réaliste et tendre, complexe et nuancé. Alors que sa vie privée est au bord de l’implosion, Mare doit conserver son sang froid pour résoudre l’affaire qui secoue la bourgade. Une prestation phénoménale dans une série noire parfaitement rythmée. 

Disponible en France sur OCS.

1 – The White Lotus (HBO)

C’est LA sensation de l’année. The White Lotus, ou le portrait amer et cynique de riches clients d’un hôtel hawaïen, colonisateurs des temps modernes. Le personnel de l’hôtel, qui doit se plier en quatre pour cette clientèle sans gêne, observe avec affliction et désespoir ce ballet tumultueux. La musique est formidable, les acteurs sont incroyables, les personnages insupportables, et la réalisation à couper le souffle. The White Lotus est une merveille de malaise, écrite avec brio et parfaitement exécutée. La meilleure série de l’année

Disponible en France sur OCS.

Mathias Chouvier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s